Archives Mensuelles: août 2013

3 jours dans la jungle !

Par défaut

Le but de ces trois jours est de se promener en partant d’un camp de base situé au bord de l’eau

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????????????????????????????????????

pour découvrir différentes espèces de singes, (si quelqu’un est intéressé, nous sommes censés pouvoir donner les noms de ces différentes espèces)

??????????????????????????????? ??????????????????????????????????????????????????????????????   ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

d’oiseaux

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

et d’insectes (ou autres petites bêtes)

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ?????????????????????????????????????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

Sans oublier une végétation impressionnante par sa taille et ses couleurs.

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

Le terme « se promener » n’est peut-être pas très approprié car c’était quand même un peu physique (dixit Charlaine). Nous avons marché dans des mini-chemins boueux et plein de racines pour nous déplacer d’un vallon à l’autre à la mode indonésienne (tout droit !)

???????????????????????????????

??????????????????????????????????????????????????????????????

???????????????????????????????Mais où est Charlaine ? 

Pour nous détendre après tout ça, nous avions la possibilité de nous baigner au camp de base.

??????????????????????????????? ???????????????????????????????

Nous avons aussi pu tester le bain dans des sources d’eau chaude. Nous confirmons que nous préférons le froid 😉

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

Nous avons profité de la dernière nuit pour faire un trek nocturne au cours duquel nous avons rencontré différentes animaux

??????????????????????????????? Mais où est Charlie le serpent ?

???????????????????????????????

et le très rare Pangolin. (quelqu’un le connait en français ???)

?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

En cours de route, nous avons aussi pu annuler nos billets d’avion grâce à l’aide de notre guide.

Ces 3 jours étaient riches en émotions (au chouette un singe ! Ouh la la, ça descend ! Hiiii c’est quoi cette bête ! Excellent la famille de macaques ! Whaaaa, t’as vu les orangs outans…)

En fin d’après-midi, retour à la guesthouse que nous avons quittée il y a 3 jours. Nous prenons une douche, certes sommaire mais quand même une douche, ça fait du bien. Un petit repas et nous partons pour un voyage de 43 heures pour retrouver notre Auvergne.

 

Juste pour le plaisir :

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

Publicités

Première journée à Ketambe

Par défaut

On se réveille tranquillement à 10h, le rongeur nous ayant finalement laissés dormir. Pendant le petit déjeuner, nous discutons avec le maitre des lieux de nos 3 jours de trek et de notre retour. Et là…attention, la super nouvelle…il nous déconseille fortement de ne pas prendre l’avion de Susi Air !!! Cette compagnie n’est pas toujours ponctuelle et parfois les avions ne décollent pas (mauvais temps, pas assez de voyageurs). Nous avons seulement 2h30 de battement entre l’atterrissage à Medan et le décollage pour Jakarta. Si nous loupons ce deuxième avion, ce sera très compliqué pour le retour en France. Maintenant, la mission va donc être d’annuler ce vol et d’essayer de se faire un petit peu rembourser !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Au cours de cette journée off, nous rencontrons un jeune français et sa maman. Nous jouons aux cartes avec eux et les retrouvons le soir dans le restaurant qu’ils nous ont conseillé.

Cette journée nous aura permis de nous reposer.

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

Au cours de la nuit suivante, nous retrouvons notre rongeur qui s’amuse avec le petit sac plastique qui nous a servi de poubelle (et qui ne contient pourtant rien d’alimentaire). Malheureusement, son terrain de jeu s’est vite situé sous notre lit. Impossible de le déloger ! La nuit a donc été interrompue de multiples fois par le doux bruit du sac plastique !

Fuir Medan ou …mourir !

Par défaut

Avant que vous lisiez la suite, nous tenons à vous rassurer, nous avons fui !!!

Nous tenons à préciser que nous n’avons rien contre cette ville mais les concours de circonstances ont usé notre patience.

Réveil tranquille et serein.

Objectifs de la journée :

*prendre un taxi (celui rencontré à notre arrivée à Médan) pour aller payer notre billet d’avion de retour de la jungle à l’aéroport.

*se faire déposer dans une gare routière (toujours par le même taxià)

* prendre un bus pour aller à Ketambe, lieu de départ de notre trek dans la jungle.

Le taxi est à l’heure, tout va bien. Nous arrivons à l’aéroport et allons directement vers le comptoir de la compagnie aérienne qui nous intéresse. Il s’agit de SusiAir qui se prononce « SouciAir ». On aurait dû se méfier !

Manque de chance, c’est la seule compagnie où il n’y a personne pour nous accueillir. Pierre part finalement vers la zone d’embarquement pour trouver quelqu’un pendant que Charlaine reste vers le comptoir, au cas où. Pierre revient avec une employée au bout…d’une heure, après d’âpres négociations. Finalement nous obtenons nos billets.

Le chauffeur de taxi qui nous a gentiment attendu nous amène donc à la gare routière.

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

C’est le jour qui suit la fin du Ramadan, il est férié (tout comme le suivant) et de nombreuses personnes voyagent pour rejoindre leur famille. Au bout de deux heures d’attente, voyant le nombre de personnes, l’absence de bus et de personnes parlant anglais (nous ne parlons toujours pas indonésien), nous abandonnons. Après une recherche, sans succès, d’une autre gare routière (et oui, elle n’existe plus) nous appelons à l’aide notre fidèle chauffeur de taxi. Il finit par nous trouver un chauffeur qui veut bien nous amener à Ketambe. Précisons qu’avec tout ça, il est 17h et il y a 7h de route.

Et là, ce n’est pas fini. Petite description rapide du chauffeur.

Il rote, crache, s’essuie en permanence car il transpire beaucoup. Il s’asperge d’une espèce de parfum affreux en soulevant son tee-shirt (tout ça en conduisant) et s’arrête régulièrement pour vider sa vessie. Il conduit comme un fou : vite, en klaxonnant en permanence et très mal. N’oublions pas aussi qu’il aime avoir du volume quand il écoute de la musique, d’où le caisson de basse dans le coffre et qu’il y a des écrans dans la voiture pour regarder les clips (qui permettent parfois de faire du karaoké !!!). L’enceinte qui se trouve juste à côté de nous ne marche pas en permanence (ouf) mais elle marche de temps en temps, sans prévenir ( :-()

Dernière précision, au lieu de mettre 7h, nous avons mis 5h30. Ca laisse imaginer la conduite !

Au moins on ne s’est pas couché trop tard.

Mais les petits tracas ne sont pas finis. Une espèce de rongeur a réussi à dénicher notre sac plastique qui contenait quelques gâteaux et a fait un bruit pas possible en fouinant dans ce sac. Après de nombreux essais, nous devons nous résoudre à mettre le sac dans l’eau. Ca y est on peut dormir.

Demain journée de repos à la guesthouse avant d’attaquer les 3 jours dans la jungle.

Medan…la suite

Par défaut

Réveil à 5h30 pour aller passer une journée avec les éléphants mais attention, les petits tracas de la veille continuent.

Nous n’avons pas pu choisir l’horaire des éléphants car nous devions être revenus avant 17h pour aller à l’aéroport de Medan (qui, ne l’oublions pas est désormais à 45km de la ville) pour payer le billet d’avion pour notre retour de la jungle (quand on y sera).

Première surprise du matin, le chauffeur n’est pas là à 6h comme prévu. Pas de souci, on sait être tolérant avec les retardataires ! Mais au bout de 30 minutes, ça commence à faire un peu beaucoup (surtout qu’on a un peu sommeil quand même). Et là, le chauffeur appelle pour nous annoncer qu’il va être en retard et qu’il n’arrivera que vers 7h. Du coup on a quand même sommeil mais on se dit qu’on prendrait bien un petit déjeuner…direction le KFC à côté (seul restaurant du coin).

A 7h, il arrive. Aller, on oublie tout et on part pour Tangkahan voir les éléphants.

Le chauffeur est sympa, il nous explique pas mal de choses, en 2h30 de trajet, on a le temps de papoter.

Tout va bien.

On arrive au centre qui s’occupe des éléphants et là, nouvelle surprise…on est arrivé trop tard pour la « douche » des éléphants. On peut encore faire la promenade sur leur dos mais si on veut participer au nettoyage des p’tites bêtes, il faudra attendre 15h30 et ne partir qu’à 16h30.

En gros, soit on ne fait qu’une activité d’une heure en ayant fait au total 5h de route et on peut aller payer notre billet d’avion soit on fait les deux activités et on s’arrange pour aller payer le billet le lendemain.

On opte pour cette deuxième solution.

Du coup, il est 10h et nous irons voir les éléphants à partir de 13h.

Nous nous promenons dans les environs. Petit moment sympathique, après avoir passé le petit coup de ras le bol de Charlaine, pendant lequel nous apercevons, entre autres,  les éléphants, et une cascade.

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????  ?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

???????????????????????????????Mais où sont les singes ?

??????????????????????????????? ???????????????????????????????

??????????????????????????????? La maison des Crusoé 

On arrive à 13h28 sur le lieu de départ des éléphants, tout s’est bien passé si on met de côté le fait que le resto a mis plus de 50 minutes à nous servir donc nous avons dû manger en moins de 10 minutes et si on oublie le fait que le chauffeur de taxi n’était pas à 13h au point de rendez-vous et qu’il a fallu aller à pied jusqu’au départ des éléphants. Nous sommes arrivés pile poil à l’heure. Ah la la, Charlaine et Pierre et leur ponctualité !

La promenade sur le dos des éléphants était bien sympa. Ils ont une démarche chaloupée.

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

Participer à leur baignade était un moment chouette. C’était bien de pouvoir les toucher. C’était une belle expérience.

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

17h, nous repartons en taxi jusqu’à Médan. Au programme, retour à la guesthouse où  nous allons payer, et partir vers une autre qui sera un peu mieux située pour se rendre à l’aéroport le lendemain.

On a tout fait bien propre, la guesthouse d’où on souhaite partir est prévenue qu’on s’en va et celle où on va est prévenue qu’on arrivera plus tard que prévu. Tout va bien, on peut somnoler tranquillement dans le taxi. Enfin, Charlaine somnole et Pierre veille au grain.

Nous arrivons donc à la première guesthouse. La propriétaire vient nous voir dans la chambre et s’énerve en disant qu’on devait rester deux nuits. On a beau lui dire qu’on a téléphoné, ça n’a pas l’air de la calmer. Elle nous fait payer un prix assez exhorbitant mais bon, tant pis, on est parti.

Le taxi nous dépose devant la seconde guesthouse, elle a l’air sympa, il y a du monde, ça y est, on va pouvoir dormir un peu. Ah non, nouveau problème, comme on n’est pas arrivé à l’heure initialement prévue,  notre réservation a été annulée et il n’y a plus de place. On montre le sms qu’un des employés nous a envoyé pour nous dire que ce n’était pas un souci qu’on arrive plus tard mais l’info n’a pas été transmise. Au revoir Messieurs-dames !!!

Nous voilà à arpenter les rues avec nos sacs. Nous trouvons finalement un hôtel à peu près correct à un prix raisonnable.

On pose les bagages et tout le monde au lit. Cette journée a bien trop duré.

Voir Medan et…fuir

Par défaut

Nous partons de l’île de Bali en avion pour arriver à Medan (capitale de l’ile de Sumatra et 3ème ville du pays) après une escale à Jakarta.

Chose curieuse mais qui a son importance, c’est à l’aéroport de cette dernière que nous découvrons que l’aéroport de Medan a changé de nom.

En fait, il n’a pas fait que changer de nom !! Ils ont carrément fait un nouvel aéroport (inauguré le 25 juillet 2013) à l’opposé du précédent et à plus de 40km de la ville.

Là où notre guesthouse était à 1,5km, nous devons maintenant parcourir 45km. En gros, une petite mauvaise surprise sachant que nous devons retourner au comptoir d’une compagnie aérienne dès le lendemain après midi…

Nous prenons donc nos quartiers dans une chambre miteuse dont l’eau de la salle de bain commune est coupée mais les moustiques sont nombreux.

Juste le temps de préparer nos sacs pour notre balade de demain et nous nous couchons à 1h du matin complètement explosés.

Ajoutons quelques petites précisions : le chauffeur de taxi qui nous a conduit de l’aéroport à la guesthouse était un tout petit peu lourd (A chanter « Aline » pour les français, à raconter ses conquêtes européennes), la propriétaire de la guesthouse n’avait pas noté notre réservation, pourtant nous avions téléphoné une semaine avant pour réserver et dernier point, il fait une chaleur moite (beurk).

Petite escale à Ubud

Par défaut

Hier soir nous sommes donc arrivés à Ubud. Nous avons été reçus par des gens très accueillants. Nous logeons dans la homestay d’un peintre et de sa famille.

???????????????????????????????

Nous avons pris possession de nos quartiers (qui, vous en conviendrez, sont relativement princiers)

????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? (porte de la salle de bain !)

??????????????????????????????? ???????????????????????????????

et nous avons rencontré les êtres vivants qui vont partager la chambre avec nous 😉 (Attention, Auré et Janick…elles sont toutes petites cette fois-ci. Euh, Lydia, fais attention aussi, il est un peu gros !)

?????????????????????????????????????????????????????????????? ???????????????????????????????  ???????????????????????????????

Ensuite, nous avons pris notre repas dans un petit restaurant très sympathique où la taille des verres était impressionnante !

DSC_0394 DSC_0395

Ce matin, nous essayons de décaler notre avion pour l’île de Sumatra avec l’aide de la fille des propriétaires. Petite précision, nous avons essayé pendant de longues minutes les jours précédents, sans succès et du coup maintenant c’est trop tard. Tant pis, nous devons donc partir d’Ubud à 12h. Nous avons passé un agréable moment et regrettons juste de ne pas avoir pu nous promener dans les rizières qui jouxtaient la homestay.

??????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? ??????????????????????????????????????????????????????????????

Oups, on a dit pas de regrets.  Et oui, la plongée a raccourci notre séjour à Ubud mais les p’tits poissons étaient tellement beaux…Nous verrons les rizières pendant un autre voyage !!!

Glou glou glou

Par défaut

Ce matin (03 août), réveil un tantinet impatient pour aller endosser notre costume de plongeur.

Un super pancake à la banane en guise de petit déjeuner et nous voilà partis sur la route qui nous mène au centre de plongée et à notre baptême.

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

Nous retrouvons Céline notre instructrice, ambiance détendue malgré une troisième plongeuse un peu fatigante (la théorie de Pierre fonctionne toujours, il y a toujours un « casse-pied » lors d’une formation).

Nous partons jusqu’à la plage de Tulamben, située à 15 km du centre. A notre arrivée, briefing d’avant plongée (présentation du matériel, des exercices à effectuer sous l’eau…et oui, sous l’eau on ne peut plus parler, snif, snif !!!). Nous prenons la direction de Coral Garden.

Nous voilà donc à l’eau avec masque, combi, palmes, détendeur et bouteille de survie (euh, d’oxygène).

Après 5 minutes difficiles pour Pierre (masque mal positionné et moustache trop longue, le poisson se noie dans son masque) et 5 minutes d’inquiétude pour Charlaine (qui attend sagement son poisson au fond de l’eau) nous enchainons les exercices et partons à la découverte du jardin de Corail.  Bonne nouvelle, la troisième personne est partie en cours de plongée, ne supportant pas d’attendre. Mauvaise nouvelle, une personne ne reviendra jamais de cette plongée : l’appareil photo qui a pris l’eau ! (heureusement, ce n’est pas le notre)

Nous  n’avons donc pas de photos de ce baptême 😦

Mise à part ce désagrément, voici nos impressions : WAOUH, POUH, WHAAAA, HOUBA, PUKA !

Nous sortons de l’eau, puis retournons au centre boire un petit coup et nous voilà repartis pour l’exploration des fonds marins. Cette fois-ci, nous jouons aux aventuriers et allons visiter l’épave du USAT Liberty. Ce navire de la marine américaine a été torpillé par un sous-marin japonais au cours de la 2nde guerre mondiale et il est venu s’échouer sur la plage. En 1963, une éruption du volcan Agung a poussé le navire dans l’eau, tout en le laissant à quelques mètres de la plage. Ce qui le rend très facilement accessible.

Et là, encore une fois : WAOUH, POUH, WHAAAA, HOUBA, PUKA !

Du coup, nos vacances et peut-être les prochaines, prennent un nouveau tournant !!!  Nous décidons de rester un jour de plus à Amed pour pouvoir faire 4 plongées supplémentaires et passer notre premier niveau de plongée récréative ! Nous serons « autonomes » à 18m !

Nous voilà donc partis pour deux jours de travail intense : leçons et vidéos en soirée, exercices pratiques et plongées en journée puis examen final le dernier jour.

Le deuxième jour (04 août) de notre formation commence par des exercices en piscine. Attention, grande profondeur : 2m au maximum ! On n’a pas l’air bête avec nos bouteilles !!!

Pour les deux jours à venir nous aurons un autre instructeur : Rodolphe. Matthieu, breton en vacances, sera avec nous pour passer le même diplôme (Open Water Diver).

Pour les plongées n° 3 et 4, nous partons de la plage de Jemeluk (à proximité de notre hôtel).

Pour les plongées n°5 et 6 (05 août), nous partons de petites embarcations typiquement balinaises. La mise à l’eau est un peu plus compliquée car il faut s’équiper du gilet et de la bouteille une fois dans l’eau, mais c’est rigolo.

Au cours de ces plongées, un peu plus en mer (bien que nous étions assez proches de la plage), il y a pas mal de courant. La sensation est sympa (sauf quand il faut s’arrêter, là ça se complique un peu) mais on a parfois l’impression que le paysage défile trop vite.

Voici quelques photos que Rodolphe a prises pendant nos promenades sous-marines.

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ???????????????????????????????

A la fin des six pongées, nous avons passé un petit examen écrit sur la théorie. Nous avons réussi tous les deux, nous sommes maintenant des plongeurs « autonomes » (on peut plonger avec un guide mais plus besoin d’instructeur), cartes à l’appui !!!

Charlaine Pierre

???????????????????????????????

Ce soir, départ pour Ubud où nous ne ferons qu’une petite halte. La découverte de la plongée nous a un peu fait changer nos plans mais pas de regrets !!!